En remontant les murs

de Marie-Noëlle Battaglia

Marseille, ville ouverte avec son tiers de logements en résidences fermées, entourés par des barrières ou des murs.
Sarah habite en bordure de Coin Joli, un quartier pavillonnaire, autrefois libre de passage, mais dont les rues ont été progressivement barrées. Déterminée, elle s’engage contre ces fermetures qui se répandent en domino, de résidences en résidences, générant détours et conflits.

Immersion dans ce petit bout de ville qui dessine un autre Marseille, celui de demain, en équilibre instable entre aspirations individuelles, propriété privée et le désir d’une ville ouverte et commune à tous.