Ouzoum

de Denis Cointe / 47 min / 2018

Un paysage comme une peinture, une fascination pour les lumières d’une montagne, contemplant cette image, je filme une vallée isolée d’apparence immuable, Ouzoum.
Je filme pour y être. Et l’image se fissure et se creuse, des voix, des visages hantent cette terre.

 

Fiche technique

Image, son, montage : Denis Cointe

Musique : Didier Lasserre & Beñat Achiary

 

Projections et festivals

Avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine, de la Procirep et de l'Angoa

Muestra Internacional Documental de Bogota