Pierre Guyotat, le don de soi

Jacques Kebadian / 111 minutes

Pierre Guyotat, chez lui, entre 2002 et 2009 : scènes de la vie d’un écrivain. D’abord il range sa bibliothèque : chaque livre est sujet à commentaire, réminiscences, questionnement. Puis on le voit au travail, préparer avec un assistant l’édition de ses Carnets à partir de manuscrits des années 60. On le retrouve enfin dans sa chambre, assis sur son lit, dissertant sur les Rois de France puis élaborant un texte à haute voix, en une captivante auto-dictée. Parce que Pierre Guyotat se donne sans retenue ni fard à l’attention sans artifice de Jacques Kébadian, ce film des plus précieux fait éprouver comme rarement l’intimité d’une vie d’écrivain : sa besogne et sa passion.